Ca chauffe pour Bosch !

Selon le journal allemand Die Welt, près de 5 millions de lave-vaisselle appartenant au groupe BSH (Bosch et Siemens) et fabriqués entre 1999 et 2005 présenteraient un « risque de surchauffe ».

Une pièce défectueuse

Le risque d’incendie évoqué dans un communiqué de BSH implique une pièce bien précise de certains lave-vaisselle Bosch, Siemens, Junker, Constructa ou Neff. Cependant l’élément défectueux ne pourra être remplacé qu’à la mi-septembre 2013 alors que le problème est connu depuis « au moins quatre ans » d’après les sources du journal germanique.

Que faire si l’on possède l’un de ces lave-vaisselle

L’entreprise donne les références des appareils concernés sur le site www.dishcareaction.com. Les utilisateurs doivent vérifier la marque, la référence de l'appareil, le numéro de lot et le numéro de série numéro figurant sur la plaque signalétique située à l’intérieur de la porte du lave-vaisselle. Ensuite vous êtes invité à prendre rendez-vous afin de bénéficier d’une réparation gratuite à domicile. Vous pouvez également téléphoner aux numéros suivants (appel gratuit depuis un poste fixe) : 00 800 1908 1908 (pour la France métropolitaine) et le 0800 974 586 (pour les DOM/COM/POM et Monaco) afin d’obtenir davantage de renseignements. Le service est ouvert 7j/7 de 7h à 22h. En attendant, le fabricant conseille « par précaution, aux propriétaires des lave-vaisselle concernés, de n'utiliser l'appareil que sous surveillance. C'est-à-dire qu'il faut une personne présente quand le lave-vaisselle est en marche. Et il faut éviter de l’utiliser la nuit », ce qui risque de déplaire à bien des ménages pour qui les tarifs d’électricité la nuit sont bien plus avantageux.

Toutefois si vous préférez vous diriger vers un autre lave-vaisselle au lieu de faire réparer l'ancien, BSH offre -20% sur tous ses appareils neufs de marque Bosch, Siemens ou Neef.

Une réaction un peu tardive

BSH évoque un « risque d’incendie dans des cas extrêmement rares », cependant en 2009 près d’un demi-million de lave-vaisselle avaient été rappelés aux Etats-Unis où une cinquantaine d’incidents et une trentaine d’incendies avaient été dénombrés. En 2012 ce sont les consommateurs anglais qui avaient été avertis et aujourd’hui le groupe compte 69 incidents en Allemagne.

Le premier fabricant d’électroménager en Europe va donc devoir régler le problème très rapidement via son réseau de services après-vente à travers le monde.

 
 

Pour aller plus loin