Lave-vaisselle par marques

Liste des marques

Comme dans tout processus de choix d’achat, pour acheter un lave-vaisselle, il faudra prendre en compte son prix mais également ses caractéristiques et le critère de la marque sera, pour beaucoup, incontournable. Ce sont les mêmes grands groupes que vous trouverez dans tout l’univers électroménager même si toutes leurs marques ne sont pas forcément présentes sur le créneau du lave-vaisselle. Le Franco-espagnol Fagor-Brandt (Fagor, Brandt, De Dietrich, Vedette), l’Allemand BSH (Bosch, Gaggenau, Siemens, Viva), le suédois Electrolux (Electrolux, AEG, Faure), l’Italien Indesit (Indesit, Hotpoint Ariston, Scholtès), l’Italo-Américain Candy (Candy, Hoover, Rosières), le turc Arcelik (Beko, Blomberg) ou encore le géant américain Whirlpool (Whirlpool, Laden) sont bien entendu présents sur le marché du lave-vaisselle et représentés au travers de différentes gammes de la plus high-tech à la plus “standard” mais on compte également d’autres poids lourds à l’image des conglomérats coréens LG ou encore Samsung.

Dans le haut du tableau, on trouvera bien sûr le légendaire Miele, synonyme incontesté de qualité en matière de soin du linge. Des efforts sur l’efficacité mais également sur l’aménagement intérieur... La qualité et l’efficacité signées Miele ne se démentent pas... mais le prix s’en ressent avec des lave-vaisselle qui flirtent avec les 1000 euros très facilement. Cependant, si vous ne visez pas la Rolls Royce du lave-vaisselle, l’on pourra vous conseiller de vous appuyer sur les caractéristiques essentielles et miser sur des lave-vaisselle Bosch ou Siemens qui se défendent très bien côté énergétique avec des modèles en A+++ qui vous feront consommer 30% de moins qu’un modèle A ! Chez Beko, Candy et LG, on pousse la capacité des lave-vaisselle jusque 15 couverts ce qui ne saurait être qu’un atout pour les familles nombreuses... Quant aux lave-vaisselle silencieux, direction Miele bien sûr qui vous promet du 38dB seulement mais aussi LG et Siemens qui affichent ce même résultat !

Bien sûr, tous les “Plus” d’un lave vaisselle ont un coût. Et quelles que soient vos exigences, votre portefeuille n’est pas élastique, il faudra donc peut-être faire des compromis et parfois se tourner vers des modèles moins équipés mais moins onéreux. Des lave vaisselle, il y en a pour tous les budgets. Premier réflexe pour rogner sur le prix : changer de marque. Bien entendu, le meilleur compromis sera peut-être de chercher au sein d’un même groupe car c’est souvent une garantie de qualité, qui plus est les technologies utilisées seront similaires. Certaines marques appartenant à de grands groupes comme Viva du groupe BSH, Faure du groupe Electrolux, Blomberg du groupe Beko, Laden du groupe Whirlpool proposent des modèles tout à fait corrects à des prix plus abordables. Toutefois si vous souhaitez vraiment les premiers prix, vous pourrez trouver des lave vaisselle de marques de distributeurs à l’image de Proline qui appartient à Darty, de Linke du groupe Casino ou encore d’autres marques moins connues du grand public telles que Bora, Curtiss ou encore Windsor. Certes moins technologiques, moins modulables, mais surtout parfois moins économes et aux performances de séchage limitées, ces lave vaisselle premier prix n’en sont pas moins utiles pour le quotidien. Attention également à la qualité apportée à la fabrication de l’appareil qui ne promettra pas une longévité record comme on s’applique à le faire chez Miele par exemple.

On pourra également souligner certaines spécificités des fabricants. Carad, par exemple, est spécialisée dans les mini lave vaisselle (6 couverts) et plus globalement dans les appareils électroménagers à petite capacité. Peu chers, peu encombrants, le consommateur se doit toutefois d’être averti que ces petites machines sont parfois très énergivores et peuvent afficher une efficacité de séchage limitée. Côté fonctionnalité, Brandt ou encore Rosières proposent des 2-en-1 lave vaisselle table de cuisson qui peuvent être un atout en cas de manque de place par exemple ou pour en gagner tout simplement. Quant au type de pose, si aujourd’hui toutes les marques couvrent ou tentent de couvrir tous vos souhaits, tout intégrables et intégrables, certaines d’entre elles, fortement positionnées sur l’univers de la cuisine, proposeront plus spécifiquement une large gamme de lave-vaisselle encastrables et intégrables à l’image de Gaggenau, De Dietrich, Rosières ou Scholtès. Autre critère et non des moindres : la couleur. Fini le traditionnel blanc ! De plus en plus de marques proposent des modèles silver, inox ou noirs à l’image des lave vaisselle Whirlpool, Brandt, Hotpoint Ariston ou encore Beko (qui compte même élargir sa palette), mais on retrouve aussi bien d’autres couleurs comme le bleu azur dans la collection “années 50” chez Smeg, par ailleurs très originale côté design.

Si nous avons fait un petit tour d’horizon en tentant de vous apporter un maximum d’éléments à prendre en compte dans votre choix, chaque cas, chaque besoin est différent et nécessite des conseils pertinents et personnalisés pour choisir un lave vaisselle bien adapté. C’est pourquoi nous vous invitons à naviguer au travers de nos fiches-conseils, de notre guide d’achat, de nos fiches conseils et bien sûr, n’hésitez pas à cliquer sur “besoin d’un conseil ?” et à poser toutes vos questions à nos experts !